Image

BOUGOUMA Éric Wendenmanegha

Mot du Ministre des Infrastructures

L'Agence des Travaux d'Infrastructures du  Burkina  (Agetib)   est une société d’Etat créée par décret n°2010-394/PRES/PM/MCPEA du 29 juillet 2010 en vue d’apporter son appui aux maitres d’ouvrages pour la réalisation des projets routiers.  Sa création a été motivée par la volonté du gouvernement de favoriser l’accroissement de la capacité d’absorption des crédits des autorités contractantes, la célérité du processus d’acquisition, le désengorgement de l’administration centrale, déconcentrée et décentralisée.
Placée sous la tutelle technique du Ministère que je dirige, l’Agetib a deux missions : (i) Assurer la   maîtrise  d'ouvrage   déléguée des projets d'Infrastructures routières selon   les   principes   d'indépendance, d'économie,  d'impartialité, de transparence et d'efficacité; (ii) Veiller au  renforcement  des capacités  des bureaux d'études et des entreprises de BTP  dans  l'optique  de  l'élévation  du niveau  de  professionnalisme,  de la quête de la qualité dans l'exécution des prestations,  des  travaux  et du respect de l'éthique.
C’est ainsi que dans la cadre de la mise œuvre du PNDES au cours des trois (03) dernières années (2016-2017-2018), l’Agence a assuré la maitrise d’ouvrage déléguée de plusieurs projets d’infrastructures routières d’un montant d’environ 45 milliards FCFA  pour un linéaire de plus 120 km de voiries bitumées et autant de routes en terre avec plus 3 500 emplois directs créés. 
En termes de perspective, L’Agetib va continuer à jouer un rôle stratégique dans la conduite des projets de réalisation d’infrastructures routières entrant dans le cadre de la commémoration de la fête de l’indépendance (11 décembre) dans les différentes régions du pays et dans la mise œuvre d’autres projets routiers. Par ailleurs un contrat-plan est en cours de signature entre l’Agetib et le gouvernement. Avec ce contrat-plan, l’Etat garantira chaque année à l’Agetib un portefeuille de projets relevant du Ministère en charge des infrastructures et entrant dans son domaine de compétence. En sommes, c’est une structure qui va monter en puissance ses prochaines années pour appuyer le Ministère des infrastructures dans l’atteinte des objectifs assigné à ce département dans le cadre de la mise en œuvre du PNDES.